Menu général

Retour au :
-Sommaire

Projet
-Mouette Kaio
-Aile Vega
-Mini Acronet
-Choupette
-Flotteurs
-ZAGY Epp
-EF-400 BtoK
-Canadair
-Mustang P51-B
-R@fale
-Super Decathlon
-Aile volante Baietz
-Dornier 335
-Transall
-Mirage
-P38
-Corsair
-SU-25 K
-EPPonic
-Siljak 3D
-MD83
-Saab 340
-Smarties 2
-Planeur EPP
-Delta Kw400
-Stampe SV4
-Super 400
-Cessna 152
-Canadair PSS
-Sukhoi 54
-Kamikaz EPP
-B17
-Drone
-Elphe
-Troll
-Pitts
-AN 28
-SU47-400
-SU47-2T
-Illiuchine IL76
-Gloster Meteor
-MIG 15
-Mirage III
-S3-A Viking
-Payen PA-100
-PZL-130
-Grand PZL-130
-PZL 104 Wilga
-Macchi MC202

-Turbine

-Prénoms






















 

 

 

 

Mustang P51 B

 

Voici le premier de la série : le P51 B MUSTANG III

Caractéristiques :

Echelle : 1/16 eme
Envergure : 70 cm
Masse : 280 gr
Profil : Clark Y avec 2° de vrillage négatif aux saumons

Equipement :
 

Motorisation speed 280 6V (modèle standard, pas " 280plus ", pas Permax 280 pas 330 et pas speed 300)
Hélice GUNTHER 125 x110 (5 x4,7)
Accus 7 éléments NiMH Sanyo Twicell 750 (700)
Variateur pouvant passer + de 5 A en continu
Servos 2 µservos 5 à 9 gr
Récepteur µ récepteur genre indoor (mais attention à la portée, certains ne vont pas très loin) 5 à 15 gr.

 
Matériaux :

Polystyrène extrudé 30 Kg/m3 (vérifier le sens du " fil " surtout pour les ailes et les empennages (ces matériaux sont plus souples dans un sens que dans l'autre : celui que j'utilise - couleur gris mauve en plaques de 2m50 sur 60 cm - avec tenons et languettes est plus raide dans le sens de la largeur. Il faut donc découper les ailes dans ce sens.)

Une table CNC recouverte d'un papier millimétré (indispensable pour faire du travail précis.)
Ma table fait 63 cm entre axes dont 60 utiles sur 80. Les offsets devront parfois être adaptés pour votre table.

Colle : j'utilise principalement de la colle universelle BISON ou VELPON qui est transparente, peut s'utiliser comme une colle normale ou comme colle de contact et ça n'attaque pas le polystyrène. En plus une fois sèche, elle se ponce très bien. A défaut, utiliser de l'époxy rapide ou de la polyuréthanne.

Peinture : peintures acryliques (à l'eau) au pinceau ou rouleau mousse ou bombes n'attaquant pas le polystyrène.

Décoration : imprimée au jet d'encre sur papier (puis vernis) ou sur papiers autocollant spéciaux (polyester blanc ou transparent).on trouve des pin-up sur Internet pour faire de beaux nose-art.

 

Les fichiers de découpes (il y a des commentaires dans chaque fichier .cnc)
 
 1) Les ailes
  • Dresser un bloc 180x350 dans du polystyrène de 50 mm d'épaisseur (attention au sens des fibres)
  • Utiliser le fichier 01_p51b_aile.cnc
  • Placer le bloc suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc
  • Couper une aile droite et une aile gauche dans le même bloc après l'avoir retourné
  • Dresser les emplantures avec un dièdre 5.5° (guillotine)

 

 2) Le fuselage
  • Dresser un bloc de 110x130 (nez) et un de 110 x 410 (queue) en 50 mm d'épaisseur

a) découpe intérieur du nez (berceau moteur)
 

  • Utiliser le fichier 02_p51B_nez_interieur.cnc
  • Placer le bloc de130 mm couché sur son flanc droit, nez à gauche suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc
  • Couper le trou pour le moteur (aérations, anti-couple et piqueur prévus (bien repérer le côté avant pour les découpes suivantes)
     


b) découpe de l'évidement de l'arrière du fuseau
 

  • Utiliser le fichier 03_p51B_queue_interieur.cnc
  • Placer le bloc de 410 mm couché sur son flanc droit, couple avant coté gauche suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc
  • Couper l'évidement du fuselage (bien repérer le côté avant pour les découpes suivantes) - si on réalise ce modèle dans du poly expansé 15 Kg/m3 il faut réduire la taille de l'évidement pour avoir des parois plus épaisses (solides) : utiliser alors le fichier 03bi_p51B_queue_int_expanse.cnc
     


c) découpe de la vue de profil du fuseau complet
 

  • Utiliser le fichier 04_p51B_fus_cote.cnc
  • Placer les blocs de130 et de 410 mm debout (110 mm de hauteur) l'un derrière l'autre, la queue coté zéro de la table suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc
  • Faire attention à l'endroit ou on pose les blocs de lest car le fil ressort du bloc pour la découpe du baquet de verrière.


d) découpe de la vue du dessus du fuseau
 

  • Utiliser le fichier 05_p51B_fus_dessus.cnc
  • Placer les blocs de130 et de 410 mm couchés sur le flanc droit (50 mm de hauteur) l'un derrière l'autre, la queue coté zéro de la table suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc



 

 3) Le stabilisateur

on peut travailler de plusieurs façons :
 

  • Soit on découpe les stabs et la dérive dans un bloc de styrodur posé debout et ensuite on pose la découpe à plat et on fait une " découpe test " en entrant comme épaisseur 7 mm, on obtient alors dans l'épaisseur de 50 mm,7 stabs de +/- 6mm d'épaisseur dont deux avec la peau du styrodur qu'on jette, il en reste 5 de trop soit pour faire plaisir aux copains soit comme pièces de rechange....

  • Soit on essaye de maintenir un plaque de DEPRON de 6mm verticale entre deux chutes de poly expansé et on lance la découpe.

  • Soit on imprime à l'échelle 1/1 depuis CNC et on se sert de l'impression comme gabarit pour couper au cutter (horreur !) le morceau de Depron.
     

  • Dresser un bloc 160x90 dans du polystyrène extrudé de 50 mm d'épaisseur (attention sens des fibres)

  • Utiliser le fichier 06_p51B_stab.cnc

  • Placer le bloc verticalement suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc

  • Couper en tranches comme expliqué plus haut.




 

 4) La dérive

 

  • Méthode idem que pour le stab
  • Dresser un bloc 130x130 dans du polystyrène extrudé de 50 mm d'épaisseur (attention sens des fibres)
  • Utiliser le fichier 07_p51B_derive.cnc
  • Placer le bloc verticalement suivant les indications(offset) de la fenêtre découpe tronçon - position du bloc
  • Couper en tranches comme expliqué plus haut.


 


 



 


 

Voilà ! c'était plus long à écrire qu'à couper.

Construction et montage
 

Couper les bords de fuite bien droit avec une latte et un scalpel bien affûtés.

Assembler les deux demi ailes avec de l'époxy 5 min en les maintenant bien ajustées avec du " masking tape " (collant de carrossier). Laisser sécher en posant l'une d'elle sur une table et l'autre appuyée sur un support parallèle de hauteur convenable...
Poncer les saumons comme sur le plan trois vues.

Assembler la partie avant et arrière du fuselage avec de la colle universelle (ou époxy). Mettre de la colle dans les fentes ventrales (passage du fil de découpe) et maintenir serré. Maintenir avec du masking tape pendant séchage.

Fixer provisoirement le baquet de verrière au fuseau et poncer le dessus avant et arrière du fuseau en demi-cercle. Arrondir légèrement les angles de la partie inférieure ainsi que la prise d'air ventrale.

Poncer les bords d'attaque du stab et de la dérive et éventuellement amincir les bords de fuites (pour l'esthétique). Découper la partie mobile du stab avec un biseau , assembler les deux demi gouvernes avec un petit rondin (bambou brochette )ou un morceau de CAP pliée...
Coller une charnière adhésive (j'utilise du sparadrap " micropore " de 3M qui ressemble à du non-tissé, adhère très bien et se laisse bien peindre à l'acrylique.)

Coller la dérive sur le stab et le tout dans la fente du fuseau.

Ajuster l'aile sur le fuseau et la coller.

Coller des petits guignols (vielles carte de crédit ou époxy mince) et installer une CAP de 0,5 mm dans une gaine de 2 mm avec des baïonnettes. Mettre les servos au neutre. Les coller, gaine commande en place et gouvernes au neutre. (je colle les servos à l'époxy après les avoir recouvert de masking tape) .

Installer le moteur (déparasité) à l'époxy avec son variateur soudé au plus près.



Découper le ou les ailerons (biseau et charnière collante). L'unique aileron gauche sur mes p51 fait 40 mm à l'emplanture et 15 au saumon. La commande est faite avec une CAP de 0,8 avec deux baïonnettes

Sur plusieurs de mes modèles, je n'utilise qu'un seul aileron, ça facilite le montage et moyennant des réglages adaptés (+ de débattement vers le bas que vers le haut), on ne le remarque presque pas au pilotage.

Pour réaliser la verrière, j'utilise un moule en bloc de balsa, réalisé d'après les plans trois vues. Une bouteille de soda et un décapeur thermique et voilà un beau cockpit ( + un pour le P5 D qui vous sera présenté prochainement.)



Peindre et décorer



 

Je fabrique des cônes pour ces petits modèles de la manière suivante : je coupe un cylindre en styrodur (fichier cer-25.cor) et je découpe en creux la vue de profil du cône (cone.cnc)

Je colle de l'abrasif dans ces découpes, je " visse " le cône sur le moignon d'hélice (voir photo) après y avoir entaillé des fentes, j'installe le tout dans le mandrin de la mini foreuse et en y allant délicatement, on fabrique par ponçage de très beaux cônes très légers

 

Les Réglages et astuces
 

Centrage : 45 mm à partir de la découpe du bord d'attaque dans le fuseau

L'accu placé au max vers l'avant (contre le couple arrière de la section du nez) donne un centrage limite avant, en ajustant la position de l'accu avec des blocs de mousse, on peut aisément obtenir tous les centrages suivant les goûts.

Le débattement de la profondeur ne doit pas être très important ( 6 à 10 mm)

Le débattement de l'aileron est de 30° voire plus pour passer des tonneaux rapides

 

 

Astuces :  pour l'hélice Gunther, comme celle-ci est prévue pour des axes de 2,3 mm et que le speed 280 a un axe de 2mm, il faut soit augmenter le diamètre de l'axe en l'étamant avec un peu de soudure à l'étain soit utiliser un porte hélice adapté. Le collage ne fonctionne pas car après quelques minutes de vol, l'axe chauffe et l'hélice fiche le camp en plein vol.

Je fabrique moi-même mes adaptateurs d'hélice : j'utilise une vis M4 que je fore dans l'axe d'abord avec une mèche de 1,5 mm coté tête de la vis sur une profondeur de 10 mm (Si on a pas de tour, on place la vis dans le mandrin de la foreuse sur pied et la mèche dans l'étau, c'est plus facile pour bien centrer), puis je fends la tête de la vis sur 8 mm avec une scie à métaux ou un disque Dremel. Ensuite, je fore dans le premier trou mais avec une mèche de 2 mm. Le trou devient plus ou moins conique car la matière s'écarte. Il ne reste plus qu'à visser un premier écrou M4 sur la vis placée sur l'axe de 2 mm, lorsqu'on le serre vers la tête de la vis, celle-ci tient fermement sur l'axe. On peut alors placer l'hélice et la serrer avec un second écrou.

En bonus : Planche de décoration

 

MERCI PAPY ! ! !

Quel bonheur ce P51b. Au début j'étais un peu sceptique à cause de la motorisation (speed 280) et de l'unique aileron gauche. Et mes doutes se creusaient au fur et à mesure de la construction, le poids
me semblait important pour un petit moulin comme ça, surtout à cause de l'accu: 8x600 nimh "carouf" (315gr en vol). Avant de le finir complètement (sans déco et sans cône), je décide ce soir de le jeter, non pas à la poubelle mais dans son élément prédestiné: en l'air.
D'abord sans mettre les gaz, juste pour voir, une petite pichnette. Oula, mais ça plane bien ce truc, il part tout droit, petit arrondi pour ne pas écraser le radiateur, niquel. Allez on se lance (façon de parler) pas besoin de courir, un petit geste de la main, avec ou sans les gaz peu importe, on a largement le temps de mettre du moteur quand on est sûr de la bonne trajectoire. Fiou, mais ça grimpe drôlement en plus ! ! Un peu d'eau sous la quille, je teste le décrochage, très gentil, une aile s'enfonce doucement,
je l'accompagne et profite de cette descente pour remettre la Gunther en rotation juste pour me passer sous le nez plein badin. Finalement, tellement émerveillé du vol, le manche des gaz ne redescendra plus avant 10 bonnes minutes je pense. Et des looping, et des tonneaux, et des passages bas, tout y passe. L'accu finira quand même par donner des signes de faiblesse, j'en
profite un maximum en tentant de voler en palier avec juste ce qu'il faut.
Puis vient l'attero, sans surprise. Le moteur est à peine chaud, l'accu un peu plus, mais moi je suis en nage, le soleil se couche et il faudra attendre demain pour revivre ça ! ! !
Surtout que demain il va falloir que je montre ça aux copains, et je sens qu'il va y avoir quelques courses à la banderoles entre P51 d'ici quelques jours. Je pense déjà à faire une version un peu plus grande pour speed 400 afin d'affronter un peu de vent (ce soir il n'y en avait pas).

Je suis HEUREUX. Merci à tous.

Cousinhube.

Dossier de Philippe Carpentiers dit "Papy Kilowatt"

 


Webmaster:  Olivier Segouin
Copyright ©2003 Aero@Net et Cnc@Net tous droits réservés (Articles, informations & Sujets).
Reproduction interdite sans autorisation.