Menu général

Retour au :
-Sommaire

Projet
-Mouette Kaio
-Aile Vega
-Mini Acronet
-Choupette
-Flotteurs
-ZAGY Epp
-EF-400 BtoK
-Canadair
-Mustang P51-B
-R@fale
-Super Decathlon
-Aile volante Baietz
-Dornier 335
-Transall
-Mirage
-P38
-Corsair
-SU-25 K
-EPPonic
-Siljak 3D
-MD83
-Saab 340
-Smarties 2
-Planeur EPP
-Delta Kw400
-Stampe SV4
-Super 400
-Cessna 152
-Canadair PSS
-Sukhoi 54
-Kamikaz EPP
-B17
-Drone
-Elphe
-Troll
-Pitts
-AN 28
-SU47-400
-SU47-2T
-Illiuchine IL76
-Gloster Meteor
-MIG 15
-Mirage III
-S3-A Viking
-Payen PA-100
-PZL-130
-Grand PZL-130
-PZL 104 Wilga
-Macchi MC202

-Turbine

-Prénoms






















 

 

 

 

Macchi MC202 Folgore 

Design et projet de Louis Dionne.
Octobre 2006.

Sommaire:

Original
Échelle: 10.58m [34.71']
Longueur: 8.85m [29']
Hauteur: 3,02m [9.9']
Surface: 16,80m2 [180'2]
Poids: 2,357kg
Vitesse: 600km/h @ 5,500 m
Rayon d'action: 765km
Profond: 11,350m
Moteur: DB.601/A-1 o RC.41
Total HP: 1,175
Armement: 2 x 12,7mm
Total construit: 1100

Prototype
Échelle: 1/15 eme
Envergure: 70 cm [27.6"]
Poids: 200-280 gr [7-10oz] (7.1oz sur prototype)
Profil: Clark Y, 2° vrillage
Surface: 738 sq.cm [114.4 sq.in.]
Charge alaire: 9oz/sq.ft (on prototype)
CG: 36 - 49mm du bord d'attaque central.
Moteur: CD-ROM
Hélice: APC 4.75x4.75
Accumulateur: 2S 700mAh Li-Po
Courant: 5-6A

 

Pour faire suite à la superbe série de warbirds de Papy KW, je vous présente un petit Macchi MC 202 Folgore.
Comme le P51B que j'ai fait en suivant le design de Papy, j'ai motorisé mon Folgore avec un brushless maison (CD-ROM) et une batterie Li-Po (2S 700mAh ou 1320mAh).

Poids total du prototype 7.1oz (soit 201gr, avec une batterie de Li-po 2S 700mAh)
Commande sur aileron, élévateur, dérive et moteur.
Ça vole en salle (triple terrain de soccer intérieur), mais c'est un peu trop rapide pour des gymnases simples.
C'est donc plus un parc-flyer.

Construction du fuselage est faite en 5 sections coniques.
Chaque section conique est découpée et évidée en une seule passe.
Il y a suffisamment d'espace pour y mettre toute la quincaillerie.

Prise de vue du jeu vidéo IL2-Sturmovik. Pleins de détails en regardant de près le modèle du MC202 sous tous les angles dans ce simulateur.


Equipement:
 

Motorisation Prototype: équipé d'un moteur CD-ROM maison sur hélice APC 4.75x4.75 tirant 5-6A.
Hélice Gunther 125 x110 (5 x4,7) ou APC 4.75x4.75
Accus Prototype: accu 2S1P 700mAh/1350mAh Li-Po
Variateur 10A ESC
Prototype: Castle Creation Phoenix 10
Servos 2-3 µservos, 3gr à 9 gr
Prototype: 2x 3.3g servos (dérive/élévateur), 1x 5gr (aileron)
Récepteur µ récepteur, 5 à 15 gr.
Prototype: Sombra Labs Lepton 5

 
Matériaux:

Conçu principalement en polystyrène. Polystyrène extrudé pour les ailes et la queue et du polystyrène expansé pour le fuselage.

Colle:

  • Colle contact à base d'eau (Latex)
  • CA compatible avec le foam
  • Epoxy
  • Colle Polyuréthane
  • Goop (colle silicone)

Peinture:

  • peintures acryliques (à l'eau) au pinceau, rouleau mousse ou vaporisateur
  • bombes/spray n'attaquant pas le polystyrène. (acryliques, Krylon H2O)

Quincaillerie:

  • Roues du train principal: Du-Bro 1.25" Lite Wheels (Du-Bro # chez Zebra Hobbies; #125MW)
  • Roulette de queue (Du-Bro # chez Zebra Hobbies; #12MTW)
  • Corde a piano fine
  • Tige de carbone (0.040" et 0.070")
  • Super aimants en forme de pastille pour retenir les ailes et la verrière. (deux de 1/8" et deux de 1/4")
  • Plaquette de circuit en FG 1/32" pour le pivot de la roulette de queue et les guignols.
  • Je suggère l'utilisation du ruban adhésif pour toutes les charnières. La marque 3M Blenderm offre une bonne adhésion, à l'épreuve de l'eau, mince et très flexible.

Décoration:

  • imprimée au jet d'encre sur papier (puis vernis) ou sur papiers autocollant spéciaux (prenez du transparent, ie Avery Clear Full Sheet Labels (Avery #08665))
  • Voici de quoi débuter: planche de décoration
     
Construction
 
 1) Les ailes
 

Les panneaux d'ailes sont découpés dans du polystyrène extrudé de moyenne densité (dans mon cas du DOW bleu, 40psi en plaque de 30mm d'épais) avec les dimensions suivantes:

  • Longueur du panneau: 351mm [13.8"]
  • Flèche: 22.6mm [0.9"]
  • Corde d'emplanture: 142.9mm [5.6"]
  • Corde du saumon: 67.2mm [2.65"]
  • Vrillage au saumon: 2deg

Instructions de découpe:
Fichier: 01_Folgore_aile.cnc

bloc 180x351, 30 mm d'épaisseur. Poly extrudé bleu de moyenne densité.
couper une aile droite et une aile gauche.
couper le dièdre 5.5° à l'emplanture avec la guillotine.


Après avoir bien découpé un panneau droit et un gauche...

  • Poncer la forme arrondie des saumons vue de haut
  • Avant de joindre les deux panneaux, faire un trou dans chaque demi aile pour recevoir le servo des ailerons. Le servo sera debout dans l'épaisseur de l'aile.
  • Découper un dièdre de 5.5° à l'emplanture
  • Joindre les deux panneaux d'aile. J'utilise à outrance de la colle contact au latex en appliquant sur les surfaces puis immobilisées avec du "masking tape" à faible adhésion le temps que la colle sèche.

 2) Ailerons

Vous pouvez utiliser votre méthode préférée pour la construction et l'activation des ailerons mais je vous propose 2 ailerons mus par "torque rods" d'un seul servo. Avec des piles au Lithium, il y aura suffisamment de place dans le fuselage pour permettre 3 servos, surtout si le servo des aileron est imbriqué dans le centre de l'aile comme proposé. Cette proposition fait en sorte que toute la tringlerie des ailerons est complètement cachée.

  • Découpez les ailerons; 40mm à l'emplanture, 15mm au saumon. Laissez une section des ailerons à l'emplanture qui sera sous le fuselage.

  • Découpez une tranchée sur l'extrados dans la section restante à l'emplanture pour l'actuateur des ailerons.

Je suggère fortement un servo central pour actuation par torsion. Cette technique permet de mouvoir deux ailerons et le servo central peut facilement être caché dans la partie centrale de l'aile; toute la tringlerie sera alors cachée, n'engendrera aucune traînée ni ne gâchera l'apparence de vôtre modèle. L'utilisation d'accumulateurs de type NiCd or NiMH pourrait vous limiter en espace. A vous de décider. J'assume que vous utiliserez la technologie Lithium Polymer et que vos servos seront des 6gr ou des 3gr.

La photo ci-bas montre l'aile du prototype avec les actuateurs en place. On voit le servo central, les tiges de torsion avec des manchons en laiton maintenus en place avec un peu de CA. Les tranchées sont masquées par du rudan de masquage vert de peintre et on devine à peine les tubes en aluminium servant de pivot dans l'aile. Le ruban vert sert ici de renfort et on peinture simplement par dessus.  Un bout de ruban vert est aussi utilisé au centre à l'intrados pour renforcir le jonc d'aile et masquer le trou du servo central.

 

Papy KW (auteur de plusieurs warbirds dans la même série) utilise, comme méthode alternative, un unique servo latéral contrôlant un seul aileron. La photo suivante prise du projet P51B de Papy KW montre bien les détails. Assurez-vous qu'il y ait plus de débattement vers le bas que vers le haut avec cette technique.

 

 

 3) Fuselage
 

Le fuselage est fait de 5 sections coniques; le nez, le compartiment d'accumulateurs, la section principale ou l'aile sera fixée, section arrière et section de queue. Le cockpit et l'emplacement des ailes sont découpés avant que les sections soient assemblées. La découpe se fait dans la section principale uniquement ainsi, pas de problème du fil chaud passant à travers une colle durcie.

La section du nez a un trou rond qui devrait faciliter l'installation de la plupart des moteurs CD-ROM. Le mien fait un diamètre de 29mm. Un moteur Speed 280 est aussi possible mais vous devrez changer la paramètres du trou ou le caller en place. Vu le poids et le faible coût, je vous suggère de modifier un moteur CD-ROM. Plus de détails à la fin de cet article de construction.

Toutes les sections du fuselage sont découpées à  plat sur le côté et le fil chaud évidera l'intérieur dans la même passe que la découpe de la forme extérieur. Les sections 1 à 4 auront une fente au bas, la dernière section de queue (#5) aura une fente dans le haut pour le passage de la dérive.

Le foam que j'ai utilisé pour le fuselage est un Polystyrène Expansé plus dense que le foam blanc à bulle que l'on voit partout. La densité de mon matériau est d'environ 1.5 livres par pied cube. Le foam expansé offre de meilleures coupes sur paroi mince avec moins de déformation que le foam extrudé qui est déjà fortement pré-stressé à la manufacture des panneaux.

Le plus simple est de découper un long bloc de 110mm de large et d'ensuite découper chaque longueur de tronçon dans cette bande. La hauteur de 110 est une bonne valeur pour ma table car je puis redresser les blocs debout et effectuer une coupe dans le vertical pour le cockpit et l'assise de l'aile. Si vous manquez d'expérience, commencer avec le tronçon #3 comme c'est le plus facile à découper.

J'utilise un bloc du même matériau pour surélever le bloc à découper, d'ou l'Offset vertical. Ça permet au fil de descendre plus bas que le bloc durant les découpes à forte conicité.

Instructions de découpe:
Fichier: 02_Folgore_fuselage.cnc

5 tronçons en poly expansé dense.
Monter les blocs sur un piédestal dans le même matériau (cale de 60mm de haut).
Tronçons 1-4 couper sur flanc droit, entrée du fil indique le bas du fuselage.
- Tronçon 1
Longueur: 50mm
Couper sur le flanc droit cette section.
Le tronçon 1 sera alors passé à la guillotine pour conserver les 23mm les plus gros (adjacent au tronçon 2)
- Tronçon 2
Longueur: 76.3mm
Couper sur le flanc droit cette section.
- Tronçon 3
Longueur: 172.9mm
La section la plus facile car elle est identique aux deux extrémités
- Tronçon 4
Longueur: 148.2mm
Section fortement conique. Ajustez la chauffe précisément. J'ai réduit ma chauffe de 2% en créant un matériau bidon.
- Tronçon 5
Longueur: 73.7mm
Section conique.
Couper sur flanc gauche, entrée par le haut du fuselage pour créer l'ouverture de la dérive. Cette inversion de l'entrée se reflète par une discontinuité sur le profile à la dernière section.

Coupe du tronçon #1

Coupe du tronçon #2

Coupe du tronçon #3

Coupe du tronçon #4

Coupe du dernier tronçon (#5)

Ouverture pour le Stabilisateur

Instructions de découpe de l'ouverture pour le stabilisateur dans la queue du fuselage:
Fichier: 03_Folgore_slot_elevator.cnc

Découper le tronçon #5 pour l'emplacement de l'élévateur.
Disposer le bloc du tronçon #5 verticalement, la tête et l'ouverture en bas.
La queue (la plus petite section) vers le point de départ du fil.
Positionnéé à 100mm, on ajuste l'Offset X0 91mm.
Une fois découpée la pièce est fragile.

Cockpit

Instructions de découpe de l'ouverture du cockpit comprenant la verrière:
Fichier: 04_Folgore_cockpit.cnc

Conservez le tronçon 3 dans le bloc original.
Positionnez maintenant le bloc/fuselage avec l'arrière pointant vers le point de départ du fil.
Effectuez la découpe.

Instructions de découpe de l'emplacement de l'aile:
Fichier: 05_Folgore_wingcutout.cnc

Réinsérer le tronçon #3 dans son bloc original.
Poser le bloc du tronçon #3, verticalement.
Avec la fin du tronçon au point zéro de découpe.
Le nez pointant dans la direction de déplacement du fil.
L'aile est située entièrement dans le tronçon 3.
Procédez à la découpe.

Suite à la découpe des 5 blocs.

  • Effectuez une guillotine pour réduire le tronçon #1 et ne conserver que la partie arrière de 22.89mm de long .
    La pente de la coupe externe est trop forte sur ma table. Je coupe donc avec une longueur plus grande et puis je ponce par après pour donner un profil bombé plus à l'échelle près du cône d'hélice.

Guillotine du tronçon #1 pour ne garder que la partie arrière.

  • Collez les fentes ventrales des sections 1 à 4 avec la colle contact au latex et laisser la colle sécher.
  • Collez les sections 1 à 4 bout à bout avec la colle au latex en les retenant en place durant le séchage de la colle.
  • Poncez bien le tout, principalement au joints des sections, avec une motion dans la même direction, sinon vous arracherez des bulles de foam.
  • La section du nez sera retravaillée et poncée pour obtenir le diamètre extérieur recherché pour le cône d'hélice que vous utiliserez. Utilisez le trou du nez pour conserver la concentricité.

 

On voit sur la photo suivante les résultats du ponçage de la section du nez lui donnant une courbe caractéristique du Folgore.

  • Fabriquez une cloison pare-feu en contreplaqué 116". Cette cloison aura la forme de l'intérieur du compartiment d'accu et sera collé contre la lèvre intérieure formée par la section du nez.
  • Faîtes les trous nécessaire sur cette cloison pour passer les fils, l'aération et fixer le bâti moteur.
  • Collez la cloison en place, à l'intérieur, contre la section du nez.
  • Référez-vous à la section Moteur pour plus de détails.
  • Découpez deux panneaux rectangulaire dans du contreplaqué mince (1/64 plywood) pour renforcir les côtés intérieur de la section principale. Vue que cette section supporte l'aile et l'ouverture du cockpit, ce renfort évitera beaucoup de réparations ultérieures.

 

 4) Stabilisateur

Le stabilisateur et les gouvernes de profondeur sont découpés dans le même matériau que les ailes; du polystyrène extrudé bleu de moyenne densité.

Stabilisateur

Instructions de découpe:
Fichier: 06_Folgore_stab.cnc

Découpe du Stabilisateur.
Prendre un bloc de 220mm de large par 110mm de long.
Mettre le bloc verticalement pour avoir 110mm en hauteur.
Faire la découpe du tronçon.
Puis couper à plat en tranche de 7mm - sous Découpe Test.
Vous obtiendrez plusieurs copies de 6mm environ.

Élévateur

Instructions de découpe:
Fichier: 07_Folgore_elevator.cnc

Découpe des élévateurs. Notez qu'il faut une paire.
Prendre un bloc de 120mm de large par 110mm de long.
Mettre le bloc verticalement pour avoir 110mm en hauteur.
Et faire 2 coupes une par-dessus l'autre.
Puis couper à plat en tranche de 7mm - sous Découpe Test.
Vous obtiendrez plusieurs copies de 6mm environ.

Ensuite

  • Poncez et arrondissez le bord d'attaque du stabilisateur.

  • Je ne recommande pas d'effiler les bords de fuite car ceci va affaiblir substantiellement les pièces et l'aérodynamisme, à cette échelle, n'en souffrira point.

  • Biseautez le bord d'attaque des gouvernes de profondeur.

  • Joignez les deux moitiés d'élévateur à la bonne distance avec une section de corde à piano ou un goujon de bois dur de 1/8".

 5) Dérive
 

La dérive et le gouvernail sont découpés dans le même matériau que les ailes; du polystyrène extrudé bleu de moyenne densité.

Instructions de découpe:
Fichier: 08_Folgore_fin.cnc

Découpe de la dérive et du gouvernail.
Prendre un bloc de 120mm de large par 110mm de haut.
Mettre le bloc verticalement pour avoir le 110mm en hauteur.
Faire la découpe du tronçon.
Puis couper à plat en tranche de 7mm - sous Découpe Test.
Vous obtiendrez plusieurs copies de 6mm environ.

Ensuite

  • La dérive et le gouvernail sont découpée dans le même bloc dans la même passe. Si vous mettez un train d'atterrissage sur votre exemplaire, je vous suggère d'installer le contrôle sur la direction. Sinon collez le gouvernail à la dérive.
  • Sablez le bord d'attaque de la dérive.

  • Biseautez le bord d'attaque des gouvernes de profondeur.

  • Plus de détails sur la roulette de queue dans la section d'assemblage final.

 

 6) Appui-tête

Utilisez le même foam pour pour le fuselage; du Polystyrène Expansé d'environ 1.5 livres par pied cube.

Instructions de découpe:
Fichier:
09_Folgore_headrest.cnc

Découpe de l'appui-tête
Prendre un bloc de 100mm de long et une section d'environ 40mm x 40mm.
Mettre le bloc latéralement pour avoir le 100mm en hauteur.
Faire la découpe du tronçon.

 

  • Découpez maintenant l'appui-tête dans le même matériau que le fuselage.
  • Ajustez la forme avec une bonne dose de ponçage. Utilisez les photos qui suivent comme guide.
  • Collez sur le fuselage, juste derrière l'ouverture du cockpit.
  • Notez qu'il devrait débuter à la fin de la verrière au niveau de l'habitacle à l'encontre de la photo ci-bas.
  • Appliquez librement du bouche-pores léger pour lisser les formes. (Voir ci-bas pour la note sur ce type de produit.)

Notez l'espace entre la verrière et l'appui tête pour faciliter la visibilité arrière.


 

Assemblage Final


Vous pouvez fixer les ailes au fuselage de différentes façons:

  • Coller les ailes en permanence au fuselage; ce qui sera très robuste.
  • Utiliser un goujon de 1/8" dowel collé au bord d'attaque au centre de l'aile avec un tube fixé au fuselage à l'endroit approprié et une paire d'aimants à l'arrière.
  • Je propose deux paires d'aimants, une à l'avant, l'autre à l'arrière. L'aimant fixé au fuselage à l'arrière est collé à une tige de balsa qui elle-même est collé au bas du fuselage.

La Queue

  • Collez la dérive au stabilisateur et à la cinquième section du fuselage. Assurez-vous de l'alignement.
  • La dernière section du fuselage est fabriquée en collant et sculptant quelques tiges de foam dans le prolongement de la cinquième section. Fiez-vous aux photos qui suivent pour avoir une idée de la forme à respecter.
  • Appliquez une bonne quantité de light spackling pour monter les congés à la queue et masquer les coups de ponçage.

Quincaillerie

  • Fabriquez-vous quelques petits guignols (carte de crédit, plaquette de circuit imprimée de 1/32" ou contreplaqué de 1/32").
  • Collez vos guignols sur vos surfaces de contrôle.
  • Utilisez des tiges de carbone de 0.040" pour la commande auquel sont collés une courte section de CAP en guise de baïonnettes à chaque bout et retenus en place à l'aide de fil de Kevlar.
  • Fixé les servos de profondeur et de la direction au doubler de contreplaqué dans le fuselage à l'arrière de l'ouverture du cockpit. Assurez-vous qu'ils soient à la position neutre.
    Un peu de Goop retiendra suffisamment les servos au doubler jusqu'au moment ou vous voudrez les retirer.
  • Une petite plaquette de balsa avec deux trous servira de support pour les commandes en carbone et les empêcher de flamber. Glisser cette plaquette à l'intérieur de la 4ieme section du fuselage.
  • Passez les commandes dans la plaquette et à travers le foam du fuselage pour être en ligne entre le servo et le guignol.

Pour faciliter les décollages et atterrissages en salle et même à l'extérieur, je préfère l'usage d'un train d'atterrissage couplé à la direction du gouvernail. Les photos suivantes vous montrent une roulette de queue couplée au gouvernail de direction sur le prototype. Une CAP passe à travers le fuselage et vient aboutir dans une fente du gouvernail avec un repli à 90 degrés.

 

Une plaquette provenant d'un morceau de circuit imprimé (1/32" PCB) sert de portée au-dessous. Un peu de vaseline empêche la colle de figer la CAP de la roulette dans la plaquette.


 

J'ai installéé mon train d'atterrissage à 90mm du centre de l'aile et 11.5mm du bord d'attaque à cet endroit. Le train est composé d'une tige de carbone de 0.070" avec une baïonnette de CAP repliée pour retenir la roue. La baïonnette est retenue avec un enroulement de fil de Kevlar fixé à la CA. J'utilise les roues suivantes: Du-bro 1-1/4" Mini Lite Wheels (#125MW).

Plusieurs méthodes pour fixer le train à l'aile. La méthode employée, ici, implique un trou dans l'aile à l'endroit voulu rempli par une section de goujon fermement coller à l'aile. Une trou du diamètre de la tige de carbone et une goutte de CA.

Le train a une longueur totale de 75mm. Notez que vous devriez ajuster la longueur totale du train si vous utilisez une hélice de grand diamètre.

 

1) Bouche-pore
 

Couvrez toute la surface du foam avec du bouche-pores léger pour remplir les trous et les irrégularités du foam. Puis poncer doucement. Vous obtiendrez un fini de surface supérieur pour pratiquement aucun poids additionnel. J'utilise du Lepage Poly Instafil trouvé à la quincaillerie de grande surface.

 

2) Congés d'aile
 

Poncer l'assise des ailes. Lorsque les ailes s'y ajustent bien, lancez vous sur les congés.

  • Mettez une couche protectrice sur l'aile avec du papier ciré, retenu au scotch si besoin.
  • Découpez du papier fort pour faire office de base pour les congés.
  • Collez-les sur l'assise des ailes. Assurez-vous qu'il y ait suffisamment de papier pour supporter les congés.
  • Lorsque bien sec, appliquez une couche épaisse de bouche-pores léger, puis façonnez le congé avec le bout du doigt.
  • Une fois sec, poncez doucement avec une section de papier sablé enroulé sur une tige ou au bout du doigt.
  • Recommencez l'application du bouche-pores jusqu'à satisfaction.
  • N'oubliez pas l'extension du congé derrière l'aile.
  • Découpez gentiment l'excédant en papier.

 

 

3) Peinture
 
  • Appliquez plusieurs couches de vernis à plancher au Polyuréthane, tel le Varathane, pour fournir une coquille protectrice au fuselage.
  • Laissez sécher et poncer entre chaque couche.
  • Les magasins de jouets et les brocanterie à 1.00$ sont une bonne source de peinture acrylique à bon prix. Vous pouvez peindre au pinceau, ou rouleau miniature en mousse ou au pistolet à air (air-brush) Appliquez une couple de couches en débutant par les couleurs pâles.

Une fois les couleurs de base en place, suffit de compléter votre maquette en utilisant le motif de votre choix. Le MC202 fut utilisé intensivement dans le théâtre d'Afrique du Nord contre les Hurricanes, et les P40 notamment pilotés par des canadiens.

Ajoutez les insignes de votre choix.
Pour vous faciliter la tâche, voici une plaque que vous pourrez imprimer sur votre imprimante à jet d'encre à la maison: decals/planche de décoration.
Les bandes blanches sont reproduites avec du recouvrement plastique pour les petits avions (genre Monokote). Appliquez les bandes avec un minimum de chaleur sur le fer.

La section de queue complétée avec les actuateurs et guignols.

Une roulette de queue d'un demi-pouce complète les détails de la queue et facilite la direction au sol. (Du-Bro part at Zebra Hobbies; #12MTW)

4) Cone d'helice
 

Pour les tests, j'ai utilisé un cône d'hélice servant à la fois d'adaptateur, dont le trou a été agrandi des 2.3mm initiaux à 3mm pour l'axe de mon moteur CD-ROM. J'ai, par la suite, fabriqué un cône avec un morceau de foam bleu tourné sur ma perceuse à colonne. Plus léger et la forme est alors fidèle à l'original.

  • Un disque de contreplaqué est d'abord découpé au bon diamètre.

  • Un trou au centre permet de fixer l'adaptateur de votre hélice.

  • Coller temporairement le bloc de foam sur le disque

  • Puis tourner et façonner le bloc à la forme désirée.

  • Décoller le bloc façonné et découper une entaille pour l'hélice.

  • Recoller le bloc.

 

5) Moteur

Le moteur de 29mm de ce prototype provient d'un lecteur défectueux de type CD-ROM/DVD d'un ordinateur. Le stator fut rebobiné, les aimants remplacés par des aimants plus forts au néodyme (5x5x1mm). Et un tube en aluminium, machiné par un copain, pour installer les roulements (6x3x2.5mm) et le stator. Le bobinage utilise 3 fils de cuivre #28 avec 13 tours sur chaque dent, le tout relié en Y.

Tel quel le moteur tire entre 5 et 6A avec des hélices variant entre l'APC 4.75x4.75 et une Graupner repliables de 6x3. Une petite plaquette de circuit imprimé permet de souder les fils du moteur à un connecteur qui absorbera les chocs et les abus beaucoup mieux.

Les deux photos suivantes montrent le bâti moteur vissé à la cloison pare-feu en contre-plaqué 1/16". La seconde photo montre la version finale avec une fente additionnelle pour laisser passer le fil d'alimentation du moteur et son connecteur. Un petit trou dans le bas du fuselage permet l'insertion d'une clé hexagonale et le serrage du tube du moteur au bâti.

Le stator mis en place montrant le bobinage.

 

7) Verrière
 

J'ai façonné la forme de la verrière dans un bloc balsa, poncé puis enduit de plusieurs couches de vernis à plancher. Un peu de poudre pour bébé sert à faciliter l'extraction des pièces moulées. Des rectangles de feuille de plastiques sont alors moulées sous vacuum après avoir été chauffées.

J'ai masqué l'armature de la verrière avec des restants du papier  (Avery #08665) utilisé pour les insignes. La verrière est fixée avec un peu de colle contact au latex, puis peinte à l'extérieur pour avoir le même fini que le reste de l'avion.

La photo ci-bas montre bien les têtes de vis qui servent à retenir en place le cockpit contre les deux petits aimants de 0.125" serties et collés dans le foam du cockpit. On voit aussi le micro récepteur sur la gauche. Et sur la droite de l'ouverture, on voit les servos de 3.4gr pour la profondeur et la direction.

L'intérieur du cockpit est peint en noir et n'oubliez pas le pilote pour les sorties opérationnelles. Une photo d'un pilote d'époque imprimée à l'endroit et à l'envers puis les deux impressions sont collé dos-à-dos et presto, un pilote italien ultra léger. Notez que mon fier pilot italien est présentement en pause-café; il a sûrement rencontré une jeune femme à épater...

Un peu de balsa pour les derniers détails de construction.
Un goujon de bois dur tourné sur ma perceuse à colonne et façonnée en rotation avec une lime me donna le filtre au dessus des tuyères d'échappement.
J'ai aussi ajouté un anneau de balsa en le nez et l'hélice pour renforcir cette zone.

 

Ajustement et vol
 
  • Le CG est situé entre 36 - 49mm du bord d'attaque central.
  • Positionné la batterie de Li-Po pour obtenir le centrage nécessaire. Le mien est maintenu en place avec un bloc de foam.
  • Déflexion de l'élévateur de 6 à 10 mm.
  • Déflexion des ailerons de 30° ou plus pour les malins.

Hélice:

Gunther produit une hélice bon marché de 5.4x4.7. Elle est efficace, mais la forme est très peu à l'échelle. Elle est aussi difficile à obtenir par chez moi maintenant. Le moyeu de plastique noir est fait pour un axe de 2.3mm et est très capricieux après avoir été retiré une fois de l'axe.

J'aime bien l'hélice repliable de Graupner de 6x3". Elle est très légère. Par contre, il me fallut aléser le trou à 3mm pour mon moteur CD-ROM.

Finalement, les APC 4.75x4.75 sont très efficaces et populaires.

Voici un truc de Papy Kilowatt face aux hélice Gunther...

Astuces :  pour l'hélice Gunther, comme celle-ci est prévue pour des axes de 2,3 mm et que le speed 280 a un axe de 2mm, il faut soit augmenter le diamètre de l'axe en l'étamant avec un peu de soudure à l'étain soit utiliser un porte hélice adapté. Le collage ne fonctionne pas car après quelques minutes de vol, l'axe chauffe et l'hélice fiche le camp en plein vol.

Je fabrique moi-même mes adaptateurs d'hélice : j'utilise une vis M4 que je fore dans l'axe d'abord avec une mèche de 1,5 mm coté tête de la vis sur une profondeur de 10 mm (Si on a pas de tour, on place la vis dans le mandrin de la foreuse sur pied et la mèche dans l'étau, c'est plus facile pour bien centrer), puis je fends la tête de la vis sur 8 mm avec une scie à métaux ou un disque Dremel. Ensuite, je fore dans le premier trou mais avec une mèche de 2 mm. Le trou devient plus ou moins conique car la matière s'écarte. Il ne reste plus qu'à visser un premier écrou M4 sur la vis placée sur l'axe de 2 mm, lorsqu'on le serre vers la tête de la vis, celle-ci tient fermement sur l'axe. On peut alors placer l'hélice et la serrer avec un second écrou.

 

Voilà.
J'espère que vous aurez bien du plaisir à construire et piloter cet appareil qui fut possiblement le meilleur chasseur de l'Italie durant la seconde guerre
et qui est trop peu souvent retenu par les modélistes.

Ciao!
Louis Dionne
dionnel666_at_hotmail.com
Ontario, Canada

Téléchargement des fichiers

Fichiers de découpe version PE
Fichiers de découpe version Pro
 

Fichiers de décoration
 

 

Photos Additionnelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dossier de Louis Dionne.


Webmaster:  Olivier Segouin
Copyright ©2003 Aero@Net et Cnc@Net tous droits réservés (Articles, informations & Sujets).
Reproduction interdite sans autorisation.