Menu général

Retour au :
-Sommaire

Projet
-Mouette Kaio
-Aile Vega
-Mini Acronet
-Choupette
-Flotteurs
-ZAGY Epp
-EF-400 BtoK
-Canadair
-Mustang P51-B
-R@fale
-Super Decathlon
-Aile volante Baietz
-Dornier 335
-Transall
-Mirage
-P38
-Corsair
-SU-25 K
-EPPonic
-Siljak 3D
-MD83
-Saab 340
-Smarties 2
-Planeur EPP
-Delta Kw400
-Stampe SV4
-Super 400
-Cessna 152
-Canadair PSS
-Sukhoi 54
-Kamikaz EPP
-B17
-Drone
-Elphe
-Troll
-Pitts
-AN 28
-SU47-400
-SU47-2T
-Illiuchine IL76
-Gloster Meteor
-MIG 15
-Mirage III
-S3-A Viking
-Payen PA-100
-PZL-130
-Grand PZL-130
-PZL 104 Wilga
-Macchi MC202

-Turbine

-Prénoms






















 

 

 

 

Kw400

Présentation

Voici le dossier du KW400-CNC tant attendu, (NDLR: et ce depuis le 1 er avril)
Petit delta de vitesse dérivé de mes premiers KW400 (fabrication tout depron de 6mm - profil "plaque" renforcé tige carbone 2 mm qui faisait déjà fureur dans les shows.) 

Un magnifique plan avait été dessiné par Jackie et on en à distribué beaucoup à l'époque (pour une très modique somme).

 

Toute une série de jets (avec lesquels on s'adonnait aux joies du combat) ont été construits en utilisant la même méthode dont certains avec plans de la même facture.

 

Phantom, Concorde, Su54, SR71 pour ma part F15, F16, F18,F22 Saab Vicken, Mig?? Vixen et autres que j'oublies réalisés par les copains.

Lorsque j'ai eu réalisé ma CNC, je n'ai pas pu m'empêcher de créer une nouvelle version avec un vrai profil et par la même occasion réaliser un fuselage où on ne peut pas se tromper dans la réalisation du galbe du nez (car malgré le plan, certains avaient réalisé un fuselage qui ressemblait plutôt à un piquet  avec la pointe réalisée à la hache!).
Je me suis vite rendu compte que la découpe d'une aile avec un très fort effilement posait un problème pour la découpe avec CNC car en effet les saumons des ailes delta découpées dans du styrodur n'avaient vraiment pas fière allure et ressemblaient étrangement à une tranche de lard qu'on aurait oublié dans la poêle. J'ai donc pris mes renseignements auprès de gens qui pratiquaient la découpe des ailes deltas au fil chaud, pour les jets, avant CNC.
Eddy m'a expliqué sa méthode (règle métallique au niveau du BF et avancement du fil parallèlement au BA) . J'ai essayé de réaliser la même chose avec CNC en utilisant des calculs de trigono dans Excel et le programme Delta5.xls est né.

Caractéristiques:

Echelle : ??
Envergure : 58 cm
Longueur : 58 cm
Surface alaire : 14 dm²
Masse : 430 gr
Charge alaire : 30gr/dm²
Profil : MH45 aminci à 5% (légèrement modifié par passage dans Delta5)

Equipement :

Motorisation : speed 400 6V
Hélice : GUNTHER 125 x110 (5 x4,7) montée en propulsif .
Accus : 8 éléments NiMH Sanyo Twicell 1850 (2100)
Variateur : pouvant passer + de 15 A en continu
Servos : 2 µservos 5 à 9 gr
Récepteur : µ récepteur genre indoor (mais attention à la portée, certains ne vont pas très loin) 5 à 15 gr.

Matériaux :

Polystyrène extrudé 30 à 40 Kg/m3 en 50 mm d'épaisseur (vérifier le sens du " fil " surtout pour les ailes et la dérive (ces matériaux sont plus souples dans un sens que dans l'autre : celui que j'utilise (Jackodur)-couleur gris mauve en plaques de 2m50 sur 60 cm - avec languettes est plus raide dans le sens de la largeur. Il faut donc découper les ailes dans ce sens.)
Une table CNC recouverte d'un  papier millimétré (indispensable pour faire du travail précis.)
Ma table (SPARTIA) fait 62 cm entre axes dont 60 utiles sur 95. Les offset devront peut être adaptés pour votre table.

Colle : j'utilise principalement de la colle universelle BISON ou VELPON qui est transparente, peut s'utiliser comme une colle normale ou comme colle de contact et ça n'attaque pas le polystyrène. En plus une fois sec elle se ponce très bien. A défaut, utiliser de l'époxy rapide ou de la polyuréthanne.

Peinture : peintures acryliques (à l'eau) au pinceau ou rouleau mousse ou bombes n'attaquant pas le polystyrène.

Décoration : imprimée au jet d'encre sur papier (puis vernis) ou sur papiers autocollant spéciaux (polyester blanc ou transparent).

 

Découpes (il y a des commentaires dans chaque fichier .cnc)

Ce modèle est très simple, mais demande d'avoir une machine parfaitement réglée (surtout pour la compensation de rayonnement) Il faut aussi faire très attention au positionnement des blocs de styro.
Remarque : vu le succès de ce modèle, je vous recommande d'en découper 4 à la fois (c'est plus facile, surtout pour les pièces des fuseaux).

 1) Le Fuselage

 

Le fuselage est composé de deux flancs identiques , d'un dessus (up) et d'un dessous (dn).
Des cannelures permettent un assemblage facile et solide. Les emplacements des trappes (sans cannelures) pour l'accu et pour le récepteur sont prévus ainsi que l'emplacement pour des servos 6gr.

Flancs : Pour un seul KW400 : on prépare deux "feuilles" de styrodur de 6mm (ou éventuellement du dépron de 580*50 mm et on s'arrange pour les faire tenir debout (par exemple en utilisant le "peigne" déja décrit pour d'autres modèles). Pour 4 KW400 (les copains seront contents) : on découpe un bloc de 580 *60 dans du styrodur de 50 mm.
On place ce bloc (ou les tranches) en long dans le sens des X, n'importe ou sur la table, le bord arrière à offset X=20.
On utilise d'abord le fichier 1-kw400fsideint.cnc pour la découpe intérieure (passage aile et emplacement servos).

Sans déplacer le bloc, on utilise ensuite le fichier 2-kw400sideext.cnc pour la découpe de l'extérieur

Attention à l'endroit ou on place les poids de maintien ! regarder bien le parcours du fil sur l'écran (pour la découpe intérieure, le fil vient de l'extérieur par l'arrière et entre au niveau du servo et pour l'extérieur, le fil effleure la surface. Donc placer des chutes de styro sous les poids)
 

Dessus : Pour un seul KW400 : on prépare une "feuille" de styrodur de 6mm (ou éventuellement du dépron de 580*50 mm et on s'arrange pour les faire tenir debout (par exemple en utilisant le "peigne" déja décrit pour d'autres modèles)
Pour 4 KW400 (les copains seront contents) : on découpe un bloc de 580 *30 dans du styrodur de 50 mm. On place ce bloc (ou les tranches) en long dans le sens des X, n'importe ou sur la table, le bord arrière à offset X=20
On utilise le fichier 3-fw400up.cnc pour la  découpe

Dessous :
Pour un seul KW400 : on prépare une "feuille" de styrodur de 6mm (ou éventuellement du dépron de 580*50 mm et on s'arrange pour les faire tenir debout .(par exemple en utilisant le "peigne" déjà décrit pour d'autres modèles)

Pour 4 KW400 (les copains seront contents) : on découpe un bloc de 580 *30 dans du styrodur de 50 mm. On place ce bloc (ou les tranches) en long dans le sens des X, n'importe ou sur la table, le bord arrière à offset X=20.
On utilise le fichier 4-fw400dn.cnc pour la  découpe

Si on avait décidé d'en découper 4 à la fois, utiliser la fonction  "découpe test" en réglant hauteur 60 et intervalle 7mm pour découper 8 tranches de +/-6mm dans le bloc des flancs et de la même manière en réglant hauteur 30 et intervalle 7 mm pour obtenir 4 dessus et 4 dessous dans les blocs de dessus et dessous.

 

 2) Les Ailes

Pour un seul KW 400 : préparer un bloc (trapèze) de 290 mm de hauteur (demi envergure)  x 410 mm grande base (emplanture) x 120mm petite base (saumon) Attention au sen des fibres!
Pour 4 KW400 : couper dans un premier temps un rectangle de 530 mm x 580 mm (= largeur du panneau débarrassé de sa rainure et sa languette).
Couper celui-ci ensuite en deux rectangles de 290 mm x 530 mm.
Couper ces derniers diagonalement pour obtenir 4 trapèzes de 290 mm de hauteur (demi envergure)  x 410 mm grande base (emplanture)  x 120mm petite base (saumon).
Découpes des emplantures pour le passage dans le fuseau :
Placer le ou les blocs d'ailes debout posés sur le BF, emplanture à offset 20

Utiliser le fichier 5-kw400-decempl.cnc pour effectuer la découpe. Attention: il faut pour utiliser ce fichier que votre machine ait un déplacement max. sur l'axe des Y d'au moins 380 mm !
J'ai pensé à ceux qui ne sont pas dans le cas et pour eux, il y a le fichier 5bis-kw400-decemplhor.cnc qui permet la même découpe dans le bloc posé horizontalement.(pas testé réellement).

Très important de bien positionner le bloc!

Placer le bloc sur la table, avec le bord d'attaque parallèle à l'axe Z sur la ligne X=400mm, la pointe avant à offset Z= 10mm


(adapter suivant votre table : 15mm sur mon ancienne Rustica et rentrer le nouvel "offset axe emplanture" éventuel dans la fenêtre "découpe de tronçon" ). Découper l'aile droite en utilisant le fichier 6-kw400ailed.cnc

Sans déplacer le bloc, découper l'aile gauche dans le même bloc en utilisant le fichier 7-kw400aileg.cnc

 

 3) Nageoire Caudale ;-))   ou dérive

Découper un bloc trapézoïdal de 110 mm de hauteur, 180mm de grande base et 70mm de petite base

Un bloc permet de découper 3 dérives. Positionner le bloc avec le bord d'attaque parallèle à l'axe Z, sur un ligne située à 150mm du zéro sur l'axe des X. La pointe avant de la dérive à offset Z = 330 mm

Utiliser le fichier 8-kw400dérive.cnc Pour couper la première dérive, entrer 91 comme hauteur de base Ensuite, pour couper la seconde, entrer 75 comme hauteur de base
Pour couper la troisième, entrer 59 comme hauteur de base



Utiliser un second bloc pour la quatrième dérive.

Construction et montage


1) préparation des élevons
Découper les élevons comme sur la photo


 

largeur 35 mm avec un biseau de 45° . Placer l'élevon de l'aile gauche retourné derrière l'aile droite. Coller une charnière adhésive (j'utilise du sparadrap " micropore " de 3M qui ressemble à du non-tissé, adhère très bien et se laisse bien peindre à l'acrylique.) Enlever la partie hachurée (10mm au saumon 0mm à l'emplanture) au moyen d'un scalpel

2) Assemblage du fuselage
Mettre de la colle dans toutes les encoches des 4 parties du fuseau. Ne pas mettre de colle au niveau des futures trappes (zones sans encoches).

Assembler les deux flancs et le dessus

Coller la partie arrière du dessous et couper transversalement le dessous au niveau de la prise d'air ventrale

Coller la partie avant du dessous après avoir enlevé une tranche de quelques mm et agrandir l'entrée d'air comme sur la photo

Après séchage de la colle, bien arrondir les bords par ponçage

3) collage de l'aile
Avant tout, il faut faire un montage à blanc des deux demi-ailes dans le fuseau.
Mesurer le jeux (jour) éventuel qui reste entre les flancs du fuseau et les partie avant et arrière de l'aile (ces parties devront être collées au fuseau sans jeux) Vu la méthode utilisée pour couper des tranches de fuseau, l'épaisseur idéale de 6mm n'est pas parfaitement respectée suivant l'importance du  rayonnement du fil lors de la "découpe test".
Ajuster par ponçage la jointure des deux demi-ailes pour que les découpes correspondent exactement à la largeur du fuseau.
Il y a deux méthodes pour l'assemblage :

a)  On découpe dans le dessous du fuseau un passage qu'on recollera par la suite

On colle des deux demi-ailes (de préférence à l'époxy rapide) ensemble en vérifiant bien l'alignement.
Lorsque ce collage est sec, on colle l'aile au fuseau avec de la colle universelle au niveau de tous les contacts et on recolle le "couvercle".

b) On colle les deux demi-ailes et le fuseau tout en une seule opération en vérifiant le bon alignement en regardant par le trou du croupion.

4) Collage de la dérive
Coller la dérive bien au centre du fuseau et bien dans l'alignement.

Remarque : Suivant la position de la dérive (par rapport au passage de l'hélice), l'engin produira un doux chant du bourdon ou un hurlement strident lors des piqués à 60° et 120 km/h. au plus la dérive est à l'arrière (et le moteur enfoncé) au plus bruyante sera la bête.
Si vous désirez par contre effectuer des vols plus discrets au dessus du jardin du voisin, avancez la dérive de 1 ou 2 cm et/ou faites ressortir légèrement le moteur à l'arrière (attention au centrage)

Voilà , le plus gros est fait

5) Découpe des trappes
Découper la trappe supérieure (pour l'accu).

Vérifier la bonne mise en place de l'accu

et placer une charnière (micopore) et un verrou .Découper ensuite la trappe inférieure (pour le récepteur).

6) Installation moteur et radio
Souder les capacités de déparasitage et le variateur au plus près du moteur (attention polarité pour propulsif - fil noir au point rouge).

Faire passer les câbles vers récepteur par dessus des passages d'ailes et les câbles de puissance torsadés entre eux par dessous (ça permet d'éloigner ces derniers des parties du câblage radio sensible au parasites.
Placer provisoirement  les servos et les raccorder au récepteur . Coller des palonniers aux élevons et les raccorder aux servos avec une CAP de 1mm et 2 baillonettes.

Les Les câbles de puissance torsadés et équipés de connecteurs de puissance corrects (4mm dorés)continuent par dessous du passage d'aile jusque dans la trappe avant.

Placer le récepteur dans le fond du logement maintenu par un bloc de mousse. L'antenne sort le plus rapidement du fuseau et est dirigée vers le saumon gauche en l'enfonçant dans une petite saignée réalisée avec un scalpel.

Après vérification du bon fonctionnement et réglages des neutres de toute l'électronique, le moteur et les servos sont collés en place.
Coller une petite languette de styro au niveau du dessous de l'accu pour permettre une meilleure circulation d'air.

L'accu est enfoncé dans le fuseau vers l'avant jusqu'au niveau de l'entrée d'air ventrale
Pour éviter de casser le nez lors d'un attero un peu brutal (du à l'avancement de l'accu qui butte contre l'entrée d'air), je réalise une demi boucle de scotch carrossier (collant vers l'extérieur,  qui sera collé sur l'intérieur des flancs pour empêcher l'accu d'avancer.

Vérifier que le centrage se trouve à 150 mm du bord 'attaque(au niveau du flanc) ou 225 mm du bord de fuite.

7) Décoration
Toutes les fantaisies son permises (de préférence voyant et différencier dessus dessous car les tonneaux passent vite)

8) Modifications
Il est possible de personnaliser son modèle :

 - bi-dérives droites ou inclinées (attention les bi-dérives sont plus sensibles à la mise en vrille jusqu'au sol)
 - ajout de petits plans canard calé à zéro, ça ne change pas le centrage, mai améliore les manœuvres serrées
- ajout d'une verrière
- ou encore modification de la forme du fuseau comme mon Kilokhoï  

Celui ci équipé d'une turbine à permis la validation de la motorisation pour mon SU54, après les déboires du Mirage.

9) Réglages et Vol :
Régler les élevons légèrement up (3 à 6 mm) et choisir des débattements pas trop importants pour les premiers vols (+/- 10mm) ensuite on peut les augmenter et voler avec beaucoup d'expo.
Le KW 400 une fois réglé n'a pas peur du vent.

Pour le premier lancer, le mieux est de choisir un jour avec un vent moyen régulier et se faire aider.
Lancer le modèle bien à plat ou plutôt avec une légère pente de montée, car en l'absence de vent, l'avion a tendance à s'enfoncer légèrement pendent les dix premier mètres, le temps qu'il ai pris de la vitesse.
Le KW400 est dans son élément.

Bons vols.

 

 

Dossier de Philippe Carpentiers dit "Papy Kilowatt"

 


Webmaster:  Olivier Segouin
Copyright ©2003 Aero@Net et Cnc@Net tous droits réservés (Articles, informations & Sujets).
Reproduction interdite sans autorisation.