Menu général

Retour au :
-Sommaire

Projet
-Mouette Kaio
-Aile Vega
-Mini Acronet
-Choupette
-Flotteurs
-ZAGY Epp
-EF-400 BtoK
-Canadair
-Mustang P51-B
-R@fale
-Super Decathlon
-Aile volante Baietz
-Dornier 335
-Transall
-Mirage
-P38
-Corsair
-SU-25 K
-EPPonic
-Siljak 3D
-MD83
-Saab 340
-Smarties 2
-Planeur EPP
-Delta Kw400
-Stampe SV4
-Super 400
-Cessna 152
-Canadair PSS
-Sukhoi 54
-Kamikaz EPP
-B17
-Drone
-Elphe
-Troll
-Pitts
-AN 28
-SU47-400
-SU47-2T
-Illiuchine IL76
-Gloster Meteor
-MIG 15
-Mirage III
-S3-A Viking
-Payen PA-100
-PZL-130
-Grand PZL-130
-PZL 104 Wilga
-Macchi MC202

-Turbine

-Prénoms






















 

 

 

 
Bellanca SUPER DECATHLON


... ou le résultat d'une journée de travail et de cogitation :)

Si vous cherchez un petit avion vite construit, qui ressemble à quelque chose, au vol calme ou agité selon l'humeur, lisez bien ce qui suit :

....

Caractéristiques :

Envergure : 1m
Masse : 365g
Surface : environ 17dm²
Charge alaire : 21,5g/dm²
Profil : Clark Y avec 1,5° de vrillage négatif au saumon

 

Equipement :

Moteur Speed 300 6V + réducteur 5/1 et son support (réducteur de TORO 300 dispo chez TOPMODEL aux prix de 10€ et 2€ le support) N'importe quel réducteur 5/1 fera l'affaire.
Hélice 9,7x7 de chez Flying Styro Kit (dispo chez TOPMODEL en noir ou gris métal) cette hélice est extrémement moins cassante que les classiques GWS 10x4,7.
Accus 8 éléments NiMH Sanyo Twicell 750
Variateur pouvant passer + de 5 A en continu (j'ai un vieux Jeti 05 qui à la bienveillance de ne pas couper en fin de pack, ce qui me permet de ne pas éclater mes modèles comme beaucoup ... ce variateur ne se fait malheureusement plus il me semble)
Servos 4 servos de 9g (dérive, profondeur + 1 par aileron pour avoir le réglage des volets)
Recepteur un récepteur léger mais avec 5 voies si vous voulez utiliser les volets. (j'utilise un Jeti REX 7)

 

Matériaux :

Ce petit Décathlon est intégralement réalisé avec du polystyrène expansé blanc, je ne connais pas la densité mais les billes semblent légèrement plus grosses que du classe 3. Je le trouve en plaques de 250cm x 110cm x 10cm. Vous pouvez essayer de le découper dans d'autres matériaux, j'ai fait ce choix car j'avais des impératifs de temps. De plus l'avion a été découpé un dimanche donc pas évident de trouver un fournisseur ouvert ... Si vous utilisez un matériau avec un sens pour les fibres, respectez celui ci pour la découpe des ailes.

Ma table fait Z = 1004mm , X = 900mm et Y = 450mm. Comme il n'y a pas de flèche sur les découpes, n'importe quelle dimension de table conviendra. Mon plan de travail est gradué tous les 5cm.

Pour l'assemblage, tout a été fait à l'époxy "90 secondes" toujours pour un soucis de timing. Rien ne vous empêche d'appliquer votre méthode favorite du moment que cela reste léger.

Au niveau Déco, se reporter à la première ligne du paragraphe précédent : je n'ai pas eu le temps ! Celle du proto n'était pas achevée pour le soir des tests et des photos/vidéos. Inspirez vous du petit PHOTOPACK que j'ai rassemblé en fouillant sur le net. Encore une fois allez y léger ! Plus vous ferez light et mieux le modèle évoluera (faut il encore le rappeler ...)

 

Les Fichiers de Découpe :

Comme vous allez le voir, la découpe est d'une extrême simplicité :

1. Le Fuselage :

C'est le morceau le plus technique du modèle, rien de bien compliqué mais il faut une chauffe bien réglée pour avoir de bons ajustements.

  • Dressez un bloc de 200x670x100(l'épaisseur de votre plaque de poly)
  • Utilisez le fichier "cote fuselage.cnc"
  • Ne déplacez pas le bloc en fin de découpe !
  • Basculez le bloc sur sa tranche.
  • Utilisez le fichier "dessus fuselage.cnc"
  • Une fois la découpe terminée vous avez une beau fuselage déjà bien avancé dans ses formes

 

2. Les Ailes :

Les ailes sont de simples rectangles sans dièdre ni flèche, juste un peu de vrillage en bout d'aile pour retarder le décrochage. Découpez bien une aile DROITE et une aile GAUCHE !

  • Dressez 1 bloc de 475x200x60
  • Utilisez le fichier "aile.cnc"
  • Découpez une demie aile puis la seconde en retournant le bloc.
  • Une fois la découpe finie, marquez tout de suite les emplantures d'un coup de marqueur en faisant très attention au vrillage de manière à ne pas vous retrouver avec du vrillage positif !

 

3. La Dérive :

Rien de bien particulier ici.

  • Coupez une feuille de dépron de 3mm au cotes suivantes : 180x200
  • Utilisez le fichier "dérive.cnc"
  • Attention à ce que la dérive ne tombe pas sur le fil en fin de découpe du fait qu'elle n'est plus tenue à son "cadre" !

 

4. Le Stabilisateur :

Même manipulation que pour la dérive et donc même précaution en fin de découpe.

  • Coupez une feuille de dépron de 3mm au cotes suivantes : 350x150 (en mettant le sens des fibres dans la plus grande longueur)
  • Utilisez le fichier "stab.cnc"

Après toutes ces découpes vous obtenez votre "kit". Avouez que ce n'était pas le plus difficile ...

L'Assemblage :

Le fuselage étant fragile dans sa partie supérieure, il nous faut monter la cabane pour ne pas risquer de le casser en le manipulant.

  • Coupez les longueurs qui conviennent dans de la baguette balsa 5x5 puis collez les montants en place.
  • Ajoutez ensuite la traverse qui jouera le rôle "d'anti-rapprochement" au niveau du bord d'attaque.

Une fois cette partie renforcée, attaquons nous au capot moteur :

Repérez les parties à supprimer en vous aidant des photos du photopack ensuite il vous faudra jouer du cutter et de la poncette fine. Pour mener à bien cette opération j'ai collé les 2 parties avant avec un petit morceau de double face que je fait sauter par la suite.

Mettez ensuite un coup de guillotine à l'aide de votre machine préférée aprés avoir repéré la longueur qu'il vous faut pour loger votre groupe motopropulseur.

Pour le travail suivant, ouvrez fenêtres et portes et faites chauffer votre fer à souder. Evidez avec soin l'intérieur du capot (qui est toujours en 2 parties) et pratiquez les ouvertures pour l'aération du moteur ainsi que l'axe de l'hélice. ATTENTION aux vapeurs dégagées lors de cet exercice ! Vous obtenez un capot trés léger et assez résistant car le polystyrène a fondu localement à l'intérieur en formant une "croûte plastique"

Bon, revenons au fuselage avec la fixation du réducteur :

Pratiquez une fente au cutter à l'emplacement voulu, enduisez le support réducteur de colle et glissez le jusqu'à la position adéquate. N'oubliez pas le trou pour le passage des fils d'alimentation du moteur.

Glissez le moteur sur son support et immobilisez le soit par un morceau de scotch armé soit par une goute d'époxy.

Présentez le capot et ajustez au besoin pour que rien ne vienne entraver le bon fonctionnement du réducteur.

Assemblez ensuite le capot avec un filet de colle à la jonction des deux demi coquilles. Puis pointez le sur le fuselage à sa place définitive en ayant pris soin de passer les fils vers l'intérieur du fuselage après les avoir soudés (vérifiez le sens de rotation du moteur !). Pour cette opération, 3 points de colle suffisent.

Passons ensuite aux empennages. Coupez les parties mobiles en vous aidant du triptyque en haut de cette page. Glissez la partie arrière du plan fixe du stab à sa place dans la partie fixe de la dérive. Servez vous de ce point de contact comme charnière et remontez la partie avant du stab à sa place. Collez le tout en place à l'arrière du fuselage.

Solidarisez les deux volets de profondeur avec un jonc carbone collé à l'époxy. Collez la gouverne en l'articulant avec de l'adhésif.. Posez ensuite le volet de direction en évidant au besoin pour le passage du jonc carbone de liaison des volets de profondeur.

Equipons ce fuselage. Comme vous l'avez remarqué, il y a un décrochement de 3mm sous le fuselage. Celui ci est prévu pour recevoir un fond en dépron de 3mm dans le but de masquer les servos et de boucher l'ouverture béante en faisant office de plancher.

Placez donc vos servos entre le décrochement arrière du fuselage et la limite de la découpe du fond. Evidez ce qu'il faut pour loger 2 servos de 9g. Pour le raccordement aux gouvernes, je vous laisse appliquer votre méthode préférée. Personnellement j'ai opté pour de la gaine plastique de 2mm intérieur + jonc en fibre de verre de 2mm extérieur. C'est hyper direct et très précis.


les guignols bleus proviennent d'un vieux Corsair Marutaka
que j'ai démonté à la hâte pour équiper le décathlon

Une fois vos servos de profondeur et direction en place, vous pouvez boucher le fond du fuselage en y collant un plancher en dépron de 3mm comme cité précédemment. Cela rigidifiera beaucoup le fuselage.

Passons à la voilure. Coupez les ailerons et biseautez les. Les miens font 45mm de large sur toute l'envergure. Articulez ces gouvernes avec de l'adhésif. Attention à ce que celui ci colle bien sur le poly expansé. J'ai utilisé 3 petits morceaux de scotch toilé gris métal par ailerons.

Découpez 2 nervures en dépron de 3mm en reprenant le fichier "aile.cnc" que vous avez utilisé pour les ailes. Collez les sur le fuselage en prenant garde de ne pas introduire de vrillage. Ceci va renforcer efficacement l'emplanture au niveau du fuselage sans ajout de poids. Collez ensuite les ailes en place en veillant toujours à ne pas introduire de vrillage ! Attention, cet assemblage est fragile car pas encore renforcé ...

Retournez l'avion sur une table pour le poser bien à plat sur l'extrados. Faites une marque sur l'intrados à 280mm de l'emplanture et 30mm du bord d'attaque. Ceci sera le point d'ancrage du hauban avant. Faites une autre marque à 115mm du bord d'attaque pour le hauban arrière.

J'ai découpé des petits Y dans une bouteille de soda en guise de ferrures coté fuselage et de simples languettes coté ailes. Débitez 4 longueurs de baguette de pin 3x3 dont 2 de 300mm (haubans avants) et 2 de 310mm (arrières). Fixez vos "ferrures" avec un peu de gaine thermo rétractable, renforcez au besoin d'un point de cyano (cela n'a pas été nécessaire sur le mien).


le "Y" coté fuselage (ici sans le hauban arrière) et la languette coté aile

Collez ces haubans sur les ailes aux emplacements marqués un peu plus tôt (une goutte d'époxy pour mon cas). Laissez "tomber" les haubans naturellement sur le fuselage et les coller à cet endroit en faisant tout de même un assemblage symétrique des deux côté du fuselage. Vous pouvez voir que l'assemblage ailes/fuselage est devenu trés "solide" et ne fléchit plus.

Pour la commande des ailerons, une bonne photo valant mieux qu'un long discours, voici mon montage :

Le servo est double-facé au plafond du fuselage au droit de l'aileron. Une chute de pin 3x3 est collée en guise de guignol et une durite relie le tout. La petite pièce de liaison (réf.1177 Graupner) fait ici pivot. Ce n'est pas évident à régler car il faut jouer sur la longueur de la durite mais une fois en place, c'est pratique et facile à démonter. De plus le fonctionnement est très doux et on ne risque pas d'éclater les pignons de servo.

Pour le train je vous laisse faire à votre sauce en vous aidant du photopack. Mes roues ne sont pas les plus adaptées car provenant d'un Skyflex de Robbe, le look n'en est pour autant pas atteint.

Réglages et conseils :

La bonne valeur pour le centrage est à 65mm du bord d'attaque. Pour un premier vol c'est très bien, à vous d'ajuster ensuite selon vos talents de pilote et vos envies.

N'hésitez pas à mettre du débattement aux ailerons, il faut que ca tourne ! Personnellement je n'aime pas mettre d'expo car je ne sens pas l'avion, j'aime bien piloter autour du neutre et avoir des réactions vives. La douceur du pilotage fait le reste. La profondeur est assez sensible donc allez y mollo, le bras de levier est court ! Par contre le volet de direction étant petit allez y franchement sur la course de la gouverne.

Pour les premiers tests, je ne saurai trop vous recommander de l'essayer en extérieur. Le proto a été essayé en intérieur et en porte encore les stigmates : les murs se rapprochent vite, surtout avec un avion qu'on ne connaît pas ! Si vous l'essayez en salle, n'hésitez pas à mettre un peu de volets pour augmenter la portance.

Niveau temps de construction c'est un record : l'idée m'est venue à 00h30 dans la nuit de samedi à dimanche, 30min de recherche d'info sur le web, 1h plus tard le fuselage était découpé. J'ai ensuite dormi jusque 11h30 puis j'ai tout assemblé et l'avion a volé à 20h le soir même à la séance d'indoor ! 24h plus tôt je ne savais même pas que je voulais un décathlon :) Vous comprenez maintenant le manque de finition ...

En parlant de finition : vous pouvez bien entendu et c'est même très conseillé, réaliser les vitrages et le pare-brise. Il vous faudra alors trouver un autre moyen pour changer l'accu.

Voici quelques photos de la séance d'essai :

Bons vols @ tous !

Dossier réalisé par Marcellus
(au besoin, me contacter via la page "contact"
de mon site http://marcelluswallace.free.fr)

 


Webmaster:  Olivier Segouin
Copyright ©2003 Aero@Net et Cnc@Net tous droits réservés (Articles, informations & Sujets).
Reproduction interdite sans autorisation.